---
Pour son inauguration, la Galerie Retelet de Monaco rassemble trois figures emblématiques de l’abstraction américaine : Sam Francis, Frank Stella et Peter Halley. Ces trois artistes, influencés par l’expressionnisme abstrait, se sont émancipés de ce courant et nous livrent une vision nouvelle de l’abstraction américaine contemporaine.

Sam Francis développe dans ses œuvres une nouvelle esthétique de la couleur à travers des formes abstraites qu’il vient placer sur la toile de manière à laisser transparaître le fond : lieu de l’infini. Ce fond blanc donne ainsi une intense profondeur à ses œuvres et laisse s’exprimer les formes qui semblent alors presque autonomes.

Frank Stella, quant à lui, explore la limite entre la peinture et la sculpture. Il propose des oeuvres abstraites basées sur des références narratives comme c’est le cas pour la série Had Gadya qui s’inspire d’illustrations de la comptine juive, ou encore la série The Waves qui renvoie au roman de Moby Dick.

Peter Halley propose également des œuvres d’un genre nouveau. Inspiré par l’urbanisme géométrique new-yorkais, les structures sociales qui régissent notre société ainsi que de l’ère numérique dans laquelle nous vivons, il présente des œuvres abstraites très géométrisées rattachées à un univers cloisonné.

A travers l’exposition proposée, ces trois artistes démontreront comment ils ont réussi à proposer, chacun à leur manière, une autre voie à la vision moderniste de Clément Greenberg et à participer au renouvellement de la peinture abstraite américaine.

Frank Stella – Had Gadya, Back Cover – CTPV – 1985

 

 

 

Sam Francis –  SF91-112 (detail) – 1991

Peter Halley – Last Call  – 2008